Anúnciate aquí
Il Tuo Annuncio qui
Advertise here
Hier Bewerben
Annoncez ici

La plage originale, qui a reçu les noms de Tras la Arena et Las Teresitas, a été construite avec du sable transporté du désert du Sahara pour étendre son extension. Un barrage a également été construit pour éviter un fort mouvement des vagues.

Entre 22 m et 60 m se trouve la marche. Quant au relief, il y a de grosses roches éparpillées, visibles même à la surface, sous l'eau et sans protection oculaire.

Par le biais d'un projet réalisé par l'architecte Dominique Perrault, il s'agissait de remodeler et de restructurer l'ensemble du front de mer, depuis les limites de l'actuelle ravine du Cercado de San Andrés jusqu'à la jetée au bout de la plage.

En outre, les abords de la plage seraient réhabilités en canalisant les canaux du Cercado et de Las Huertas, en créant un pont qui traverserait le nouveau canal et de nouvelles connexions avec les futures interventions à réaliser.

Il était également prévu de construire un hôtel dans l'ancienne batterie militaire de San Andrés, une zone sportive de l'autre côté du ravin, et d'améliorer le réseau routier reliant les noyaux de la partie supérieure d'Anaga avec San Andrés et la Santa Cruz de Tenerife.

Le projet original comprenait également un amphithéâtre extérieur, de petits kiosques et pavillons dédiés à la restauration sur toute la plage, des cabines de service, un parking et des locaux commerciaux.